USS MOUNT WHITNEY DÉSINFECTION QUOTIDIENNE À BORD

L’USS Mount Whitney est l’un des deux navires de commandement amphibie de la classe Blue Ridge de la marine américaine et le navire amiral et de commandement de la sixième flotte américaine. USS Mount Whitney sert également de plate-forme de commandement à flot des forces navales de frappe et de soutien de l’OTAN. Elle est l’un des rares navires commandés à être affecté au commandement du transport maritime militaire.

Le Mount Whitney est le navire de commandement, de contrôle, de communication, d’informatique et de renseignement (C4I) le plus sophistiqué jamais mis en service. Il incorpore divers éléments de l’équipement C4I le plus avancé et donne au commandant de la force opérationnelle interarmées embarquée la capacité de commander efficacement toutes les unités sous leur commandement.

Mount Whitney peut transmettre et recevoir de grandes quantités de données sécurisées vers et depuis n’importe quel point de la terre via les canaux de communication HF, UHF, VHF et SHF (satellite). Cette technologie électronique permet au Joint Intelligence Center et au Joint Operations Center de fournir le renseignement et le soutien opérationnel les plus opportuns disponibles dans la Marine. EWS Italie prendra en charge le service quotidien de prévention et de contrôle COVID-19 à bord, pendant les 4 prochains mois, dans le port de Gênes.

Une hausse de la valeur des gaz toxiques dans les conteneurs pendant l’été.

Plus il y a de soleil, plus la température augmente, ce qui induit un pourcentage de conteneurs pollués ou contaminés plus élevé. Chaque année en début de période estivale, EWS Group voit le pourcentage des conteneurs avec une valeur de gaz excessivement élevée augmenté.

Quelle est la raison exacte de l’augmentation du nombre de conteneurs pollués dû à l’augmentation de la température ? Y aurait-il plus de gaz ajouté aux conteneurs ? Quel est l’effet de la chaleur ?

Le processus d’évaporation

La réponse à la question « Y a-t-il plus de gaz ajouté dans les conteneurs pendant cette période ? » la réponse est non.  Près de 90% des conteneurs rejetés contiennent des gaz qui remontent pendant le processus d’évaporation des marchandises présente dans le conteneur. Après production la marchandise est rapidement placée dans le conteneur où le processus d’évaporation continue. Lorsque les conteneurs sont dans un environnement froid et/ou dans un environnement où il y a moins de soleil, la température dans le conteneur sera basse. À l’inverse, le conteneur devient beaucoup plus chaud à l’intérieur en période estivale. C’est comme lorsqu’on monte dans une voiture exposée au soleil pendant plusieurs heures.

Le résultat de plus d’heures de soleil

Quel est l’impact de la chaleur dans les conteneurs ? Lorsque la température dans les conteneurs va augmenter, les composants des marchandises vont s’évaporer davantage, ce qui entraîne dess valeur de polluants plus élevées dans les conteneurs. Ci-dessous,  vous trouverez une sélection issue de notre base de données qui montre l’impacte du soleil et des température élevées sur la présence des polluants dans le conteneurs.

Utiliser ces informations à votre avantage

Ainsi, vous savez maintenant que le taux de polluants augmentera lorsque la température augmentera. Pour cette raison, EWS utilise les terminaux intérieurs et les emplacements Drive-Through pour effectuer des mesures de gaz. Partout en France, EWS collabore avec les terminaux multimodaux pour y faire les mesures de gaz, le conteneur peut être directement connecté à un système de ventilation si les valeurs de polluants sont trop élevées. Cela évitera un voyage inutile pour vos transporteurs au cas où le conteneur est pollué. Et n’oubliez pas que vous n’avez pas non plus à annuler le déchargement et donc les équipes sur site n’ont aucune rupture sur leur tems de travail.

Ventilation impossible due à la chaleur.

Toutefois la ventilation peut prendre plus de temps que prévu pendant cette période. Après avoir déconnecté la ventilation, les composants des marchandises s’évaporent de telle sorte que la valeur du gaz dans le conteneur augmente à nouveau de manière très rapide. Il y a également une solution pour ça : EWS offre la possibilité de décharger le conteneur chez le client ou dans un site EWS où nous utiliserons tous les équipements de protection individuelle nécessaires. Le conteneur est dans un espace fermé avec moins de circulation d’air. Lorsque la marchandise est déchargée en toute sécurité t entreposé dans un espace plus grand que le conteneur, la concentration en polluant chute grâce à l’effet de dilution et la marchandise peut ainsi être livrée et que le conteneur peut être retourné au port à temps.

Si vous avez la moindre question ou problème en rapport avec les mesures de gaz et la ventilation, n’hésitez pas à nous contacter. Nous serons ravis de vous aider dans votre processus logistique pour offrir les meilleures solutions.

EWS Group – nos solutions, votre durabilité.

Désinfection du restaurant Kamiano pour les sans-abris

Kamiano à Anvers est un restaurant de Sant ’Egidio qui prends soins des sans-abris. Ceux qui en ont besoin peuvent avoir un repas gratuit. Pascale Bemelmans est l’une des co-fondatrices de cette association à Anvers. “Le traitement de désinfection par EWS était bien appréciée et est un merveilleux geste”.

Pascale a entendu parler de l’association Sant ‘Egidio à Rome lorsqu’elle était en vacances. Elle a créé le restaurant en 1994 accompagnée d’autres personnes. Sant ‘Egidio est devenue une grande association composée de milliers de volontaire en Belgique. “C’est avoir plus d’empathie dans cette société sans jugement” déclare Pascale. Le message de l’association est que la pauvreté peut arriver à tout le monde. L’approche du Kamiano est très personnelle. Les personnes sont reçues par un accueil chaleureux et un grand respect, tout cela dans une atmosphère familiale. Saviez-vous que 250 personnes viennent au restaurant pour un repas chaud chaque semaine ? Nous aidons plus d’une centaine de personnes en détresse.  En hiver, soupes et autres plats chaud sont apportés à différents groupes de sans-abris par vélo-cargo. « Le repas chaud est une réponse a un besoin premier et immédiat. Mais pour ceux qui le souhaite, il y a également des aides dans de nombreux autres domaines » explique Pascale.

L’équipe du Kamiano est composée de plusieurs conseillers professionnels y compris des psychologues et travailleurs sociaux. Il y a de nombreux bénévoles aussi. “Kamiano est co-financer par la ville d’Anvers mais repose également sur les dons et bénévoles. C’est pourquoi c’était un beau geste qu’EWS Group nous aide à désinfecter notre restaurant et centre d’orientation” a dit Pascale avec gratitude. “C’était vraiment impressionnant de découvrir le traitement de désinfection !”. D’après EWS, ce lieu était déjà très propre, car Kamiano a surveillé cela de très près en raison des mesures liées au Coronavirus. “L’hygiène est très importante pour nous, en particulier pour ces personnes vulnérables. Nous sommes très heureux d’avoir pu désinfecter les espaces professionnellement, parce que la brume atteint les endroits qui nous sont difficile d’accès et de plus elle élimine les bactéries” a dit Pascale. Donc vous nous aidez à aider.

Confinement et développement de punaises de lit dans les chambres d’hôtel

Les punaises de lit sont un type d’insecte qui se nourrit de sang humain, généralement la nuit. Leurs piqûres peuvent entraîner plusieurs effets sur la santé, notamment des poussées cutanées et des symptômes allergiques. À température ambiante, les œufs de la punaise de lit éclosent après 15 à 22 jours et ils n’ont besoin que d’un mois et demi pour atteindre l’âge adulte. Les punaises de lit peuvent vivre sans nourriture jusqu’à six mois. Mais attention ! Après le confinement, elles seront donc toujours très actives.

Confinement
En mars, de nombreux pays d’Europe et du Royaume-Uni ont adopté des mesures supplémentaires pour empêcher la propagation du coronavirus. À titre préventif, les gouvernements ont restreint le trafic aérien et découragé les voyages à l’étranger. En raison de ces mesures, l’occupation des chambres d’hôtel a considérablement diminué. De nombreux propriétaires d’hôtels ont fermé leurs bâtiments et n’ont pas reçu d’invités depuis des semaines. La température dans une chambre d’hôtel oscille donc entre 15 et 18 ° C, et les punaises de lit peuvent survivre jusqu’à 6 mois sans nourriture.

Recherche de nourriture
Lorsque les punaises de lit ont faim, elles peuvent parcourir des distances relativement longues à la recherche de nouveaux hôtes. Une fois le confinement levé, les hôtels rouvriront. Cela signifie que la nuit, les punaises de lit dans les chambres d’hôtel auront faim de sang. Durant la nuit, les punaises de lit seront présentes en grand nombre, prêtes à s’attaquer aux clients de l’hôtel, avec toutes les conséquences désagréables que cela pourra engendrer pour les clients et les hôtels.

Prévention
Afin d’éviter ce désagrément, il est sage d’inspecter soigneusement les pièces (suspectes), avant la reprise d’activité. Cela peut être fait par un personnel hôtelier bien formé ou par une équipe spécialisée d’EWS Pestcontrol. Les chambres infestées peuvent être traitées de manière proactive avec un plan de contrôle professionnel, ce qui préserve les futurs clients de cette expérience désagréable et des dommages causés par cette infestation.

DÉSINFECTION DABINET MÉDICAL

Le COVID-19 – plus connu sous le nom de Coronavirus – ouvre les yeux du monde entier sur l’hygiène, le nettoyage et la désinfection. Frouke Kieboom, qui travaille dans un cabinet médical à Geertruidenberg aux Pays-Bas, témoigne: «Se soutenir et prendre soin les uns des autres est très important pour prévenir de la contamination. Une désinfection par le groupe EWS à base de peroxyde d’hydrogène est la bienvenue dans le cabinet. « 

Mesures
Frouke Kieboom est assistante médicale au sein du cabinet médical Jacobs, Lammers et Smit à Geertruidenberg aux Pays-Bas. Elle est également enregistrée en tant que BIG et a travaillé comme infirmière libérale. Son expérience est la bienvenue en cette période compliquée de crise sanitaire liée au Corona. Les médecins et les infirmières rencontrent actuellement une forte pression au sein de leur environnement de travail. Ils font tout ce qu’ils peuvent pour prévenir des infections afin de pouvoir traiter autant de patients que possible. Un médecin est même dispensé de traiter (éventuellement) des patients infectés par le Corona. La mesure la plus importante est donc un traitement de désinfection par EWS Group d’une salle de consultation, tuant jusqu’à 99,9% des bactéries et des virus.

Sécurité
Seuls les patients (éventuels) infectés par Corona et les médecins désignés peuvent entrer dans la salle désinfectée. « Grâce à EWS Group, nous avons une salle spéciale COVID-19 », explique Kieboom. Travailler dans cet environnement semble beaucoup plus sûr ». De plus, la désinfection professionnelle à base de peroxyde d’hydrogène est plus fiable que la désinfection normale, car la désinfection d’EWS Group peut atteindre tous les angles possibles et tue un pourcentage inimaginablement élevé de tous les micro-organismes. « Cela donne un sentiment de sécurité », explique Kieboom. C’est pourquoi nous pouvons traiter ces patients (potentiellement) infectés dans cette salle afin de ne prendre aucun risque pour les autres patients.

Expertise 
EWS Group est une entreprise renommée et leader du marché dans le contrôle des concentrations d’air dans les espaces clos, la fumigation et la lutte contre les ravageurs. En s’appuyant sur les connaissances et les compétences des différentes divisions, EWS Group a développé un produit innovant pour la désinfection des espaces à base de peroxyde d’hydrogène. Le traitement a montré son efficacité à tuer les bactéries et combattre les virus. Plus d’informations ici.